Sorcière, romancière mais aussi cuisinière et toquée de vin et authentique bourguignonne : Colette

Colette
Colette © Getty

Fromage frais aux cerises de Colette

« De l’ail, de blancs oignons, des cerises, gros sel et poivre sur le fromage blanc à peine figé, le muscadet bien frais… Quand on ne peut pas faire mieux, c’est une manière d’aller à la campagne ! »

Quantités utilisées pour l’émission :

  • 300 g de fromage blanc fermier
  • 120 g de cerises (poids non équeutées ni dénoyautées)
  • 1 petit oignon nouveaux
  • 1 gousse d’ail
  • sel fin,
  • poivre

Gougères de Colette

  • 3 verres ½ d’eau
  • 250 g de gruyère ou de comté
  • 250 g de farine fine
  • 125 g de beurre
  • 5 oeufs

Mettez dans une casserole l’eau, une pincée de sel, le beurre, faites bouillir le tout. Au premier bouillon, retirez du feu et versez la farine d’un coup dans le liquide bouillant. Tournez à la cuillère de bois.

Remettez sur le feu et tournez jusqu’à ce que la pâte dessèche et finisse par se détacher de la casserole. Retirez du feu, laissez légèrement refroidir et ajoutez les œufs un à un en travaillant sans cesse.

Couper le fromage en petits dés. Réservez-en deux cuillerées et mélangez le reste dans la pâte par petites cuillerées, de façon à former une couronne. Dorez à l’œuf, parsemez du gruyère réservé et faites cuire à feu moyen une demi-heure environ.

Ma recette de gougères

Gougères bourguignonnes

  • Pour une vingtaine de petites gougères ou 1 grande couronne
  • 175 g d’eau
  • 90 g de beurre coupé en morceaux
  • 2 g de sel fin
  • 125 g de farine de blé
  • 3 œufs de calibre moyen
  • 125 g de comté
  • Poivre du moulin, noix muscade

Préchauffer le four à 160°C.

Porter à ébullition l’eau, le beurre et le sel. Hors du feu, ajouter la farine d’un coup et mélanger bien. Faire dessécher quelques instants à feu doux. Laisser tiédir.

Hors du feu, ajouter les œufs un à un en mélangeant très vivement entre chaque (bras musclés ou robot ménager requis).

Râper la moitié du fromage, couper le restant en petits cubes. Ajouter à la pâte, assaisonner de poivre et de muscade.

Former des petits tas à l’aide d’une cuillère (mais si vous le souhaitez, utilisez une poche à douille) sur une plaque recouverte de papier sulfurisé ou anti-adhésive et enfourner 25 mn.

Ne pas ouvrir la porte du four en cours de cuisson !

Déguster tiède avec un Bourgogne blanc.

À lire

  • Colette, la passion du vin » de Bernard Lonjon aux Editions du Moment
  • Les Carnets de cuisine de Colette aux éditions du chêne: 80 recettes d'une gourmande de Muriel Lacroix, Pascal Pringarbe et Philippe Asset
  • Exposition itinérante « Colette et le vin »

Dates à venir sur Colette et le vin

Du 2 au 19 septembre à à Chassey-le-camp, entre Beaune et Mercurey, dans les caves du centre culturel Plaquemine.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.