Le conseil culinaire d'Estérelle Payany

Pour 2 belles galettes

  • 500 g de farine
  • 250 g de sucre + 50 g pour saupoudrer
  • 6 œufs
  • 10 g de levure de boulanger
  • 10 cl de lait frais
  • 300 g de beurre de Bresse pommade
  • 2 pincées de sel

Mélanger la farine, le sucre et le sel. Creuser un puits la levure diluée et les œufs. Pétrir jusqu’à obtenir une pâte ayant du corps

Ajouter le beurre et pétrir 15 mn. L’usage d’un robot-pétrisseur est vivement recommandé. Laisser lever 1h à température ambiante.

Repétrir la pâte et la placer dans un saladier. Recouvrir la pâte d’un torchon humidifié ou de film étirable et placer au réfrigérateur toute la nuit.

Le lendemain, dégazer la pâte et la retravailler : elle est collante, c’est normal ! La séparer en deux portions égales. Les étendre sur une épaisseur de 3 à 4 cm avec les mains dans deux moules rond beurré. Mettre à lever au chaud pendant 2h à l’abri de tout courant d’air.

Lorsque la pâte a bien levé, saupoudrer du restant de sucre et éparpiller quelques noisettes de beurre. Cuire 30 mn à 180°C (th.6).

NB: pour les foies sensibles, les quantités de beurre et de sucre sont toutes indiquées pour faire s’évanouir une rédaction entière de magazine féminin, alors que ses proportions sont idéales pour une séance de musculation des bras.

À lire

Les secrets de la Mère Brazier de Roger Moreau (avec la collaboration de Roger Garnier et Jacotte Brazier), préfaces de Paul Bocuse, Bernard Pacaud et Mathieu Viannay – éditions Solar

Eugénie Brazier, un héritage gourmand de Jean-François Mesplède – éditions Page d’Ecriture

Meurtre trois étoiles de Michèle Barrière – Livre de Poche

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.