Quand on parle de sport sur France Inter, il faut mettre de la poésie. On accueille un mec unique, un Français qui gagne au tennis. Il faudra le mettre dans le formol, les générations futures ne nous croiront pas...

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.