Voitures autonomes et bateaux à foils, la solution au mal des des transports ?

Bientôt la fin du mal des transports !
Bientôt la fin du mal des transports ! © Getty / martin-dm

Le mal des transports arrive quand la perception de l’oreille interne est perturbée, parce qu’il y a disjonction entre ce que l’on voit et ce que l’on ressent. Par exemple lorsque le corps bouge au rythme d’un bateau qui tangue ou d’une voiture en virage, alors que les yeux ne voient que des éléments fixes. Le terme savant est la naupathie. Mais dans le futur, promis, nous ne seront plus malades !

Alexandre Lazerges nous le promet, plus de nausées grâce aux voitures autonomes et aux bateaux à foils...

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.