On fait les choses de bon coeur, on apprend des chansons par coeur, parfois, on rencontre un bourreau des coeurs et ça fait mal au coeur. Que dit-on quand on parle de notre coeur ?

Le coeur a ses raisons
Le coeur a ses raisons © Getty / Elena Eliachevitch /

C'est sans doute l’organe dont on parle le plus dans la vie courante. Et même quand on ne parle pas de lui directement, il est dans bon nombre de proverbes et d’expressions. Il nous offre la possibilité de penser et de dire l’amour, la sensibilité, la volonté, la vie. Tout cela derrière un terme d’anatomie. Cœur en français, cor en latin, kardia en grec, corazon en espagnol, cuore en italien. Quel rapport entre ce cœur anatomique, ce muscle objectivé, décrit, disséqué, et le cœur poétique, métaphorique, le cœur intuitif qui structure notre perception, nos façons de voir le monde ?

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.