On envisage la respiration à la fois comme le mouvement naturel de la vie et comme un suspens, une pause dans son rythme effréné.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.