Avec sa démission, Nicolas Hulot a créer une antonomase : huloter. Stéphane Bern, qui es très remonté contre le gouvernement, a par exemple promis qu'il ne ferait pas une "hulote". Pendant ce temps l'humanité pourrait bien nous "huloter" dans le mur.

Contact
(Ré)écouter La chronique d'Hippolyte Girardot
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.