Hyppolyte a reçu une lettre de ce phénomène climatique qui se caractérise par des températures anormalement élevées de l'eau dans la partie Est de l'océan Pacifique Sud...

Je suis le mal-aimé, je suis le délaissé. Hyppolyte, il n'y a que vous pour sauver ma réputation.

Vos chroniques, les seules que les phénomènes plus grands que nature comprennent et apprécient, car vous seul parlez aux géants puisque vous même en êtes un....

Je suis furieux. Je suis furioso.

Pas un seul météorologue à rendre à César ce qui est à César, et dans ce cas, rendre à El Nino ce qui lui appartient, c'est à dire TODO !

Enfin quoi, rappelez vous de moi ! Dans les années 2000, la star c'était moi.

Le véritable lanceur d'alerte du réchauffement climatique, c'était moi.

Et je ne m'attaquais pas à cette petite mer des Caraïbes, moi je vous chamboulais l'Océan Pacifique et deux continents.

Parce qu'avant que je déboule, c'était Gauguin là-bas. Les alizés allaient du Pérou vers le Japon en poussant les eaux chaudes vers les côtes asiatiques, arrosant abondamment les rizières, alors que les eaux froides roulaient sous l'ocean dans le sens inverse et rendaient la pêche généreuse au large du Chili...

Et je suis arrivé

La suite à voir ou écouter....

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.