C'est la première fois qu’Hippolyte vient à Annecy et il est donc allé voir le lac...

"Il suffit qu'il y ait un lac et on va le voir. C'est vrai on se met devant, on le contemple, on dit c'est chouette et puis on revient et quand on te demande ou tu étais on dit :"je suis allé voir le lac" et personne ne trouve ça bizarre.

Mais à Paris, si vous dites "je suis allé voir la Seine", les gens vont se demander un peu pourquoi : "Pourquoi t'es allé voir la Seine ? Tu veux te suicider ? y'a un problème ?" Pourtant c'est ridicule, parce qu'un fleuve c'est aussi passionnant qu'un lac. Même plus si on commence à penser que le mouvement est plus intéressant que l'immobilité. 

Mais que l'on soit au bord d'un lac ou d'un fleuve, il y a une point commun : les joggers !

Contact
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.