Une plainte a été déposée contre la maison close de poupées sexuelles qui a ouvert à Paris car "elle dégraderait l'image de la femme".

Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.