Hippolyte a décidé de se venger de ces soirées ou il dansait sur du rock à fond en espérant être remarqué par des filles qui verraient en lui Mick Jagger, mais à Paris. Alors Hippo a décidé de dézinguer le rock.

Louis, vous en avez fait du mal. Notamment lorsqu'ici, un garçon en quête de crédibilité essaie de voler la dextérité de vos riff... en vain !

On sait comment ça s'est passé. Les noirs américains jouaient depuis toujours leur blues pour raconter leur misère à cause des blancs et avaient inventer le jazz qui fascinait tous les compositeurs de musique classique du début du 20è siècle.

Et les jeunes blancs baby boomers sont arrivés, ont piqué deux/trois accords, parce que le jazz c'est un peu trop complexe pour eux et ont commencé à imiter la musique des noirs. Mais comme eux avaient une belle peau blanche et que leurs futurs consommateurs avaient la même, ce fut un bon calcul.

La jeunesse qui se cherchait une attitude puisqu'il ne restait que ça après la seconde Guerre Mondiale s'est plus reconnue dans l'endive d'Elvis que dans le pénis de Miles Davis, pour créer une des plus grande escroquerie artistique jamais vue.....

► La suite à voir ou écouter

Programmation musicale
  • Sixto Rodriguez
    Sixto RodriguezSugar manLabel : LIGHT IN THE1970
Contact
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.