Rachid Taha s'est éteint. Hippolyte Girardot avait écrit une chronique pour lui il y a un an ou deux. Il était invité dans "Par Jupiter" mais au dernier moment il n'avait pas pu venir. Rencontre ratée. C'est dommage parce qu'il voulait lui dire son admiration, lui dire qu'il avait tout compris.

Rediffusion de la chronique du 17 septembre 2018

Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.