Hippolyte Girardot a le blues car c'est la dernière de la saison. Pour l'occasion, il rappe son quotidien de chroniqueur.

Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.