Non pas que l'invité du soir, Pierre Niney, soit décevant en général. Non, Hippolyte est déçu parcequ'à aucun moment dans le film Pierre Niney n'est torse nu.

Il est vrai que nous sommes en pleine période de vente des calendriers des pompiers. Calendriers que l'on attend chaque année avec une certaine excitation. Ces calendriers sont aujourd'hui un prétexte à de très belles images d'abdominaux huilés de triceps, de biceps et de pectoraux carrément bandant. Le pompier devient un véritable fétiche érotique. Et dans le film, Pierre Niney fait quelques tractions en appartement qui laisse entrapercevoir ce que son torse en pleine page eut donné.

Programmation musicale
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.