Isabelle Sorente voulait parler de reconnaissance faciale et d'intelligence artificielle pour dire comment elles vont augmenter les préjugés de ceux qui les programment. Mais, pour ne pas passer pour la réactionnaire du groupe, elle a choisi de parler d'arbalète.

Contact