C’est l’histoire d’une jeune orpheline, Karen, qui achète sans le savoir des souliers ensorcelés... Quel conte illustre mieux la frénésie de la rentrée qu’un conte cruel, comme Les chaussons rouges, de Hans Christian Andersen ?

Programmation musicale
Contact
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.