« Le prix de mon offre s’adapte à votre désir,, il épouse votre désir comme un vêtement moulant épouse la peau nue et moi je connais votre désir, je connais ses hauts et ses bas, je connais son intensité, et même si une chose ne vaut rien, plus vous la regardez, plus son prix augmentera. »

On dit que les algorithmes sont neutres. Est-ce si vrai ?

Imaginez que vous poussez la porte d'une agence de voyage. Mettons que vous deviez aller voir des amis au Pouliguen. Donc vous demandez un billet de train Paris - Le Pouliguen. Le vendeur a un visage étrangement rose, il vous sourit et vous appelle d’emblée par votre prénom, ce que vous trouver un peu exagéré, mais bon !

Il vous propose un tarif à 100 €, vous dites pourquoi pas, mais voilà que tout d'un coup vous avez un doute sur la date de retour et vous dites vous permettez que j’appelle mes amis pour vérifier. Le sourire du vendeur s'efface et il dit votre tarif est garanti pendant 10 minutes.

Vous n'arrivez pas à joindre vos amis tout de suite, finalement il vous confirme que oui vous pouvez rentrer mercredi et donc vous revenez vers le vendeur et lui dite c'est bon je vais prendre les billets mais tout ça après une minutes de trop. Alors le vendeur vous regarde avec ses petits yeux glacés et vous dit c'est trop tard, il faut refaire une réservation.

Et avec un sourire dévoilant des dents parfaitement alignées, il dit ça fait 150 €. Et là vous lui demandé comment le tarif a pu augmenter d'1/3 en 1 minute alors que nous sommes hors vacances scolaires, hors grand week-end, hors tout. Qu'est-ce qui justifie une telle augmentation en 1 minute. Tout le monde n'a tout de même pas décidé de passer 3 jours au Pouliguen en 1 minute.

Et le vendeur au visage rose plisse se petits yeux calculateur : "Tout le monde, tout le monde, mais de quel monde parlez-vous. Dans votre monde à vous, votre monde à vous seule, il n'y a que vous, il n'y a que moi, il n'y a que vous et moi. Vous l'acheteur et moi le vendeur. C'est un monde ou vous êtes seule avec moi. Alors n'essayez pas de me mentir, je le sais moi que vous tenez à aller au Pouliguen. Le prix de mon offre s'adapte à votre désir. Il épouse votre désir comme un vêtement moulant épouse la peau nue et moi je connais votre désir. je connais ses hauts et ses bas. je connais son intensité et même si le train est vide, plus votre désir est grand, plus le prix augmentera puisque vous êtes seule face à moi avec votre désir et que je le connais. telle est la loi, Telle est la bulle. Pas la bulle papale, pas la bulle de savon, la bulle implacable de la personnalisation. Alors vous allez me dire c'est à la tête du client, c'est injuste et moi je vous réponds, je ne vois pas de quoi vous voulez parler. Pour vous c'est injuste et pour moi, c'est neutre. Vous pouvez toujours essayer de sortir d'ici, je ne vous retiens pas. Vous pouvez même essayer de trouver une autre boutique, dans une autre rue ou dans une autre ville. mais sachez que le prix que vous aurez à payer augmentera à chaque pas. Telle est la loi, telle est la bulle de la personnalisation. Pour vous c'est dégueulasse et pour moi, c'est neutre."

La suite à écouter....

Programmation musicale
L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.