En 1941, Etty Hillesum a vingt-sept ans, elle est belle, elle est juive, elle vit à Amsterdam, elle veut être écrivain lorsque la guerre sera finie. Mais ce qui l’intéresse plus encore que les hommes dont elle tombe amoureuse, plus encore que l’art, et même plus que sa propre survie, c’est l’aventure spirituelle.

Rediffusion de la chronique du 12 octobre 2018

► le livre : Une vie bouleversée suivie de Lettre de Westerbock d'Etty Hillesum, publié aux éditions Points

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.