La fin de saison approche. Faim de séries se prépare à prendre la route en deux temps. Avant de faire du stop, on part sur et sous la mer avec "La Croisière s’amuse", "Voyage au fond des mers" ou "Seaquest" car les séries savent surfer sur la vague.

La croisière s'amuse
La croisière s'amuse © AFP / Archives du 7eme Art / Photo12

Voyage au fond des mers, est le titre d’une série diffusée entre 1964 et 1968 signée Irvin Allen. Le producteur recycle ici tous les éléments de décor d’un film de cinéma qu’il avait sorti en 1961 et s’amuse avec la recette du genre : 

Un soupçon de 20.000 lieues sous les mers de Jules Verne et une pincée de SF dans le contexte de la guerre froide et cela donne, deux ans avant Star Trek, une série qui invente dans les abysses, ce que le space opera imagine dans le cosmos. 

Le Neptune est un sous-marin nucléaire qui parcourt les fonds des mers au nom de l’Institut de recherche marine de l’amiral Nelson. 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Ce vaisseau croise sur sa route de gros mammifères ou monstres marins et tente d’éviter les pires catastrophes. Logique, la série est créée par un spécialiste du genre. D’ailleurs après le voyage sous les mers, Irvin Allen s’amusera à perdre ses héros dans l’espace dans Lost in Space et dans le passé dans Time Tunnel.

30 ans plus tard en 1993, Steven Spielberg plonge lui aussi au fond des mers

Il le fait dans la série Seaquest avec un certain Roy Scheider, vous savez celui qui bataillait contre les requins dans les Dents de la mer. Le comédien incarne ici le capitaine Nathan Bridger avec une barbe à la capitaine Nemo et l’état d’esprit d’un commandant Cousteau.

Malgré les moyens énormes investit par la chaine et la production, la série est plutôt ratée, il y avait pourtant de l’ambition et de l’idée, celle de mixer dans une série, les aventures de la Calypso, les voyages au fond des mers et même flipper le dauphin. 

Car oui Seaquest n’a peur de rien. Dans la série, le dauphin prénommé Darwin communique avec les hommes via un système ingénieux de traduction simultanée connecté au mammifère, sorte d’Alexa et de Google Trad du langage cétacé. 

Les temps changent... en 1993, la guerre froide et les tensions Est/Ouest c'est du passé mais la sauvegarde des océans est déjà un enjeu et Seaquest surfe sur le sujet. 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Une vieille tradition des romans d’aventures, là encore, héritée de ce bon vieux Jules Verne

La preuve en est avec la série qui adapte de très loin en 1974 le roman du maître : Deux ans de vacances … Une série franco-allemande centrée sur les mésaventures de jeunes néo-zélandais qui embarquent à bord du Sloughi, un grand voilier. Et sur les mers, vous imaginez bien, ces jeunes garçons partent pour un long voyage à leur risque et péril … 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Sur les mers, il y a donc des robinsonnades à la Jules Verne mais il y a plus glamour

A bord du Pacific Princess dans La croisière s’amuse, on célèbre l’amour et toutes ses possibilités. Un navire dirigé par le coquin Capitaine Stubing, interprété par Gavin MacLeod qui nous a quittés le 29 mai dernier pour un éternel voyage.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

à suivre ...