Quoi de neuf docteur ? En cette semaine de rentrée des classes, retour dans l'adolescence des années 90, à une époque où quand on rentrait à la maison, après l'école, à la télévision, toutes chaines confondues, on se souciait de la jeunesse avec des programmes dédiés et très souvent de ... Giga séries ?

Série "Quoi de neuf, docteur ?" avesc Alan Thicke, Jeremy Miller, Joanna Kerns, Kirk Cameron, Tracey Gold
Série "Quoi de neuf, docteur ?" avesc Alan Thicke, Jeremy Miller, Joanna Kerns, Kirk Cameron, Tracey Gold © ABC

À cette époque, Netflix, YouTube et les Réseaux sociaux n’existaient pas. Donc pour se faire une culture série y’avait la télé. Pour parfaire sa culture manga, ça passait forcément par Dorothée et son Club. Mais quand on avait fait le tour des dessins animés et des pitreries de Jacky et Corbier, après le collège, dans la télé, l’heure de la sortie des classes sonnait sur un air de saxo, une boite à rythme et une voix qui scandait : "Giga, Giga" 

L’émission Giga c’était un mix entre le mini-journal et le mini-mag de Patrice Drevet des années 80 et les Teen séries de Netflix des années 2020. Des reportages, des séries et une voix off qui nous accueillait tous les jours … avec une "Coucou, Bonjour c'est Giga" devenu culte ! 

La voix c'était celle de Jean-François Bouquet, le producteur de l'émission, grand spécialiste de Hard Rock et qui insufflait dans les reportages de l'émission une ambiance, pop, rock bienvenue. 

Les séries prolongeaient cette ligne éditoriale comme avec Les Années Collège, série ados légèrement punk où l'on parlait de sujets réalistes et qui interpellait l'ados des années 90, le préservatif, la drogue, le racisme ... et encore et toujours la musique avec notamment le groupe The Zit Remedy et leur tube "Everybody wants something" ! 

Dans un autre genre, une sitcom familiale plus classique, Quoi de neuf docteur ? 

Les parents Seaver, Jason et Maggie un psy et une journaliste, confrontaient leurs principes éducatifs aux réalités adolescentes de leurs trois enfants : Mike, Carol et Ben. 

Mike, le beau gosse un peu trop malin et un poil fourbe, Carol, la cadette, coincée entre ses deux frères, qui était obligée de batailler 10 fois plus auprès de ses parents pour gagner un peu de liberté et … le petit dernier, le pré-ados Ben, qui au fil des saisons quittait l'enfance pour entrer pleinement dans l'âge ingrat. 

Le titre original Growing Pains - Douleurs de croissance - pas forcément très vendeur était plus juste que Quoi de neuf docteur ? La série s’intéressait effectivement plus aux trois enfants qu’au métier du père, le Dr Seaver dont le cabinet de Psy donnait directement dans le salon. 

Avec Le Prince de Bel Air, Un toit pour dix, Alf et bien d'autres, ces séries participaient à l'émergence d'une culture série pour toute une génération de téléspectateurs devenus aujourd’hui pour certains critiques et pour d'autres scénariste ou producteur de séries. 

Pas étonnant donc que certaines d’entre elles reviennent hanter la télé ou les plateformes, 20 ou 30 ans après, comme La fête à la maison sur Netflixou …  Sauvés par le gong dont on a appris le retour imminent sur Peacock, la plateforme américaine de la chaîne NBC.