Retour sur une bonne vieille sitcom française ! C'était le dimanche, à 19h30. Et dans les années 1980, elle voyait souvent rouge ... Mais pourquoi Maguy doit-elle autant au théâtre de boulevard qu’aux séries humoristiques hollywoodiennes ?

Image de la série "Maguy" (1985) avec Jean Marc Thibault et Rosy Varte
Image de la série "Maguy" (1985) avec Jean Marc Thibault et Rosy Varte © AFP / France 2 / Tele Images Creation / Collection ChristopheL

Après plusieurs mariages, Maguy (Rosy Varte) vivait avec Georges (Jean-Marc Thibault) dans son petit pavillon du Vésinet. Elle débattait avec sa femme de ménage, Rose (Mathe Villalonga) et aimait recevoir ses voisins, sa fille, son petit-fils ... L´histoire drôle de ce couple libéral était en réalité l'adaptation d'une série créée par Norman Learn, un grand nom de la sitcom américaine des années 1970 : Maude

Quinquagénaire, mariée pour la quatrième fois, Maude vit avec le patron d'un magasin d’électro-ménager. Libérale, soutien du parti démocrate, Maude est pour l'égalité des sexes et l'égalité raciale. La série américaine assez politique tient beaucoup - comme dans Maguy - sur les échanges et les débats entre la maîtresse de maison et sa femme de ménage, afro-américaine notamment dans les premières saisons. 

Plus de dix ans après la création de la série originale, Maude devient donc Maguy en France, l'une des toutes premières sitcom française pensée à l'américaine. La série arrive sur Antenne 2, un dimanche, le 8 septembre 1985 et réussit le mélange savant du théâtre de boulevard à la française et de la mécanique de la sitcom à l'américaine.

Maguy est d'ailleurs tournée devant public, enfin juste à ses débuts, comme Maude dont tous les épisodes sont tournés "in live audience". C'est la même chose pour Friends ou The Big Bang Theory bien plus tard. D'ailleurs, aux états-unis, le tournage des sitcoms devant public est une tradition depuis 1951 avec Lucille Ball et sa série I Love Lucy.

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.