Au moment où démarre les vacances de la Toussaint, retour sur les séries qui adaptaient des classiques de la littérature pour s’amuser à nous faire plus ou moins peur, des histoires Bizarres de Roald Dahl dans "Bizarre, Bizarre" au "Club des 5"de Enid Blyton en passant par la collection "Chair de poule".

"Chair de Poule", série télévisée créée par Deborah Forte, adaptée de la série de romans Chair de poule de R. L. Stine.
"Chair de Poule", série télévisée créée par Deborah Forte, adaptée de la série de romans Chair de poule de R. L. Stine. © YTV Canada /Protocol Entertainment/Hyperion Pictures/Scholastic

Et puisque Halloween approche et que cette année les masques sont de sorties, mais que le couvre-feu aussi, et si la meilleure solution était de partir à l’aventure en restant chez soi ? Aller visiter pour se faire peur, vos sous-sols d’immeubles ou de maisons, lampe torche à la main, à la recherche, de passages secrets … 

Dans les années 70/80 à la télé, c'était la spécialité du Club des 5 d'après les romans de Enyd Blyton : Les aventures de Claude, François, Michel, Annie et le chien Dagobert en VF (Timmy, the Dog dans la version anglaise). Publié pour la première fois dans les années 40, en Grande-Bretagne, il faut attendre le milieu des années 50 pour découvrir le Club des 5 en France ou les livres ont un tel succès que la traductrice française Claude Voilier prolonge la collection en écrivant des inédits jusqu’au milieu des années 80 dans la fameuse bibliothèque Rose.

L’adaptation télé relance évidemment l’intérêt des romans, un produit dérivé que la créatrice avait elle-même pressentie

En 1957, Enid Blyton participe à une première version en 8 épisodes de 15 minutes intitulée Les 5 et le trésor de l’île. Sur le petit écran après la version de 1978, une nouvelle série verra  le jour au milieu des années 90 et même dans une version animée en 2008. 

Pour les secrets et les mystères Le Club des 5 faisait l'affaire mais pour jouer sur l'effroi et faire frémir dans les salons, une collection de livre pour la jeunesse éditée chez Bayard et dont l’adaptation a marqué les enfants de la télé des années 90 jouait plus frontalement et gentiment sur les ressorts de la peur, la série canadienne Chair de Poule et dont le titre s’affichait en un vert fluo dégoulinant sur le petit écran ! 

A chaque début d’épisode, dans la tradition des séries du cinéaste Alfred Hitchcock , du téléaste Rod Serling - La 4ème dimension de Road Serling - ou de Bizarre, Bizarre du romancier Roald Dahl, l’écrivain RL Stine venait introduire ses histoires dans lesquelles il était question de maison des morts, d’une horloge étrange ou d’un monstre qui se planque sous l’évier ! Le principe était simple, partir d’objets du quotidien pour imaginer des histoires effrayantes … Dans la saison 1, rediffusée sur Netflix, vous pourrez voir, entre autres, un épisode où Greg, 14 ans, met la main sur un vieil appareil photo maléfique ! Et Greg dans cet épisode … c’est … Ryan Gosling. Chair de Poule semble intéresser d'ailleurs à nouveau la télévision et les plateformes, on parle d'une reprise du concept ... à suivre !  

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.