Le 9 janvier 2000, il y a un peu plus de 20 ans, la chaine Fox lançait une série familiale et humoristique qui a marqué l’histoire de la télé américaine avec une famille « nolastname » : Malcolm ?

20 ans après, qu'est-ce qui explique ce grand succès que connait toujours la série "Malcolm" ?
20 ans après, qu'est-ce qui explique ce grand succès que connait toujours la série "Malcolm" ? © Getty / Kevin Winter / Employé

Dans cette série diffusée aux États-Unis sur la fox et vue sur M6 chez nous : la famille ne porte pas de nom contrairement aux autres séries familiales déjantées diffusée sur la Fox, les fameux Simpson ou les Bundy de « Mariés et deux enfants ».

« Malcolm in the Middle » en version originale s’est arrêtée en 2006 mais n’a jamais cessé de faire recette dans le milieu et gagner des jeunes téléspectateurs tant la série a été rediffusée sur la TNT et sur internet. 

Cette série met en scène une famille «nolastname» dont les parents complètement dépassés par leur progéniture se prénomment Hal et Loïs et leurs enfants : Francis qui ne vit plus à la maison (il est à l’école militaire), Reese, le second, Malcolm au milieu, le plus jeune de la fratrie, le frère aux grandes oreilles, Dewey, avant que n’arrive en saison 4, le bébé Jamie.

Et à ces garçons turbulents si vous ajoutez à cette fratrie, le père - Bryan Cranston (avant d’être Walter White dans  Breaking Bad) - un grand gamin au visage extrêmement plastique qui n’en rate pas une, on comprend l’exaspération et la sévérité de Loïs la seule femme de la famille face à tant de sales gosses.

Malcolm a une place particulière dans cette famille où ne brille pas l’intelligence, en particulier chez ce père, toujours prêts à … ne rien faire ou faire n’importe quoi… Et quand dans les repas, les gamins ne se gueulent pas dessus, ça vire à la prise de tête un peu comme quand Malcolm se lance dans un partage équitable de frites.

Une série inspirée par la propre enfance du créateur de la série, Linwood Boomer, né dans la middle class et qui a grandi au milieu d’une fratrie de 4 garçons … D’où le titre original de la série « Malcolm in the middle ». Et comme Malcolm, Linwood a d’ailleurs intégré, à 9 ans, une classe de tête d’ampoule ! 

Derrière l’humour déjanté se cache aussi beaucoup de tendresse, la force des grandes séries. Linwood Boomer aime ses personnages et ne leur veut que du bien, à l’image d’une autre série familiale moins foutraque dans laquelle il a beaucoup appris comme comédien.

Linwood Boomer le créateur de «Malcolm» c’est … Adam Kendall ! Vous remettez ? Sur M6 ? Le mari aveugle de Mary dans « la Petite Maison dans la Prairie » … C’est lui ! Qui sait, sans la famille Ingalls, il n’y aurait peut-être jamais eu Malcolm !

L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.