Dr Mark Green écrit sa lettre d’adieu au service des Urgences. Les personnages de Leftovers doivent apprendre à vivre à la suite de la disparition d’une grande partie de l’humanité. Au-delà de ces différentes façons de raconter la disparition de personnages, en quoi les séries aident-elles à vivre nos propres deuils ?

"Zoey et son incroyable playlist" série télévisée musicale américaine créée par Austin Winsberg avec Jane Levy, et Peter Gallagher.
"Zoey et son incroyable playlist" série télévisée musicale américaine créée par Austin Winsberg avec Jane Levy, et Peter Gallagher. © Sergei Bachlakov/NBC

La série télé, en particulier celle qui accompagne longtemps dans la vie, est la forme artistique qui s’approche le plus du quotidien donc quand un personnage vient nous dire adieu, il y a un petit ou gros pansement au cœur. La preuve en cette veille de week-end de la Toussaint. 

Vous souvenez-vous de la mort de Mark Greene, le médecin chaleureux et généreux de Urgences, un des personnages les plus attachants de la série ? 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Quand après plusieurs saisons de loyaux et généreux services, Mark quitte la série, les scénaristes se devaient à travers son départ, et en l’occurrence sa mort, de raconter beaucoup plus. L’occasion de faire vivre un vrai deuil aux autres personnages … et aux téléspectateurs. Le jour où Mark Green s'en est allé, c’est un peu la disparition d’un de nos proches que les fans ont aussi un peu pleuré. 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Bis repetita à la mort imprévisible de la chanteuse de country Rayna James dans la saison 5 de Nashville. Quand sur l'air traditionnel de I'll Fly away revisité version country-pop, on aperçoit, au détour d’un plan, son manager, Bucky en larmes, effondré sur le canapé, il est alors l’incarnation de beaucoup de spectateurs émus au même moment devant leur télé, dans leur salon …

La disparition d’un personnage nous émeut, certes, mais en quoi, ces morts fictionnelles peuvent elles nous aider dans nos propres vies ?

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Quand dans Away une astronaute part pour un long voyage vers mars et abandonne sa famille pour peut-être ne jamais en revenir ou quand dans The Leftovers, sur la musique de Max Richter, on suit plusieurs humains, tous confrontés au deuil – puisque 2 % de l’humanité a disparu – la trajectoire des personnages nous renvoie à nos propres réflexions intimes sur ce que nous sommes face à l’absence ou la disparition des autres … 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Une expérience personnelle 

"Il y a 5 ans, ma mère s’en allait, touchée par une maladie neurodégénérative. En quelques mois, elle a perdu l’usage de ses jambes, de sa parole… et la force de vivre. Dans ses derniers instants, alors qu’elle ne pouvait plus parler, à peine griffonner quelques phrases sur un papier, dans un dernier regard, elle m’a montré, une fois de plus, tout son amour. Pris par l’émotion, j’ai alors spontanément dit des mots, ils étaient justes, ils étaient vrais… Ce jour-là, ce sont des lignes de dialogues qui me sont venues, des mots d’adieux entendus dans des séries que j’ai inconsciemment répétés.

Oui … les séries peuvent aider à dire adieu.  

Quand j’ai découvert, cet été, la jolie série Zoey et son incroyable playlist, l’histoire d’une jeune femme qui a le pouvoir de visualiser les sentiments de ceux qui l’entourent sous la forme d’une comédie musicale. Et quand Zoey se retrouve au chevet de son père, atteint, lui aussi, d’une maladie neurodégénérative, encore vivant mais incapable de communiquer avec ses proches, le voir chanter et danser avec son père m'a forcément bouleversé. 

Oui... les séries peuvent vraiment aider à dire adieu."

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

=> Retrouvez Benoît Lagane, tous les samedis dans Une Heure en Séries au côté de Xavier Leherpeur et le 31 octobre 2020 dans la chronique Effet miroir retour en ce week-end de la Toussaint sur la série française "Ainsi soient-ils"