Je vais vous raconter comment j’ai créé mon propre assistant virtuel, « ok Cloclo ».

On parle beaucoup en ce moment des grandes avancées technologiques en matière d'assistance virtuelle. Et les évolutions sont réellement spectaculaires. Cette semaine encore, une grande entreprise sud-coréenne d'électronique a présenté des avatars conçus en images de synthèses, animées avec des technologies d’intelligence artificielle.

J'ai réfléchi de mon côté comment je pourrais me faire un peu de pognon dans cette histoire, et je suis en train de créer des assistants virtuels. Mais au lieu d'avoir des voix et des images de synthèses inhumaines et robotiques, j'ai pensé qu'on pourrait utiliser des morts (parce qu'on les connaît, c'est la famille, on les aime).

Par exemple Claude François, super assistant virtuel, peut vous faciliter le quotidien. Donc avec l’authentique voix de Claude François et quelques algorithmes, il peut répondre à tout. 

Mon prototype s'appelle « ok cloclo ».

Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.