Des cours de morale destinés aux enfants Christophe André en a gardé devenu grand, trois grandes convictions.

Des leçons de morales aux convictions émotionnelles et collectives
Des leçons de morales aux convictions émotionnelles et collectives © Getty / zennie

La première est individuelle et émotionnelle

Christophe André : "On se sent toujours mieux en faisant du bien plutôt qu'en faisant du mal, qu'il s'agisse du bien fait aux autres ou du bien fait à soi. Nos émotions aiment les comportements moraux et nous le font savoir, ou plutôt ressentir. C'est ce qu'écrivait Rivarol. La morale veut non seulement que nous restions vertueux, mais que nous soyons, car elle ne se fonde pas sur l'estime publique qu'on peut toujours surprendre, mais sur notre propre estime qui ne nous trompe jamais. 

La deuxième conviction est collective et sociale

La société respire mieux si elle respecte des règles morales de base. Et les groupes sont plus agréables à vivre s'ils sont constitués de ce qu'on appelle simplement des gens bien : des gens qui ne mentent pas, ou le moins possible, qui sont généreux, respectueux des autres et prêts à aider leur prochain. 

La troisième conviction, c'est que la morale, la vraie morale, la seule morale à laquelle, je crois, elle commence par soi

Elle ne consiste pas à énoncer des règles que les autres doivent suivre, mais à se les appliquer à soi-même, tranquillement, régulièrement, discrètement. C'est terminé, je range mon petit carton dans ma petite boîte et je vous laisse en paix méditer tout seul, dans le silence et la solitude de votre cœur.

L'équipe
Contact
Thèmes associés