Sept ans après la chute du régime du colonel Kadhafi, l'espoir qui avait animé la Libye laisse place à l'amertume. Pour cause, une population humiliée par une crise économique, politique et migratoire sans précédent, un Etat divisé et une armée disloquée, des milices qui mènent des exactions contre la population.

Ecoutez Laurent, moi, ce soir, j'entre en dépression. M'enfin Laurent, m'enfin, n'y a-t-il donc au monde que deux régimes : la dictature et l'anarchie ?  Lorsque plusieurs forces occidentales lignées à l'initiative de Nicolas Sarkozy ont mis à bas le dictateur Kadhafi en 2011, on nous a promis, comme d'habitude, des lendemains qui devaient "chanter" ... 

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.