Christophe Bourseiller et Laurent Goumarre reviennent sur l'affaire Khashoggi.

Nous autres, occidentaux, voulons toujours voir le verre à moiti plein. Ainsi; lorsque Bachar El Assad est venu au pouvoir, chacun a cru décerner en lui un moderniste, un réformateur, désirait démocratiser la Syrie ... 

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.