La littérature a toujours eu un faible pour la révolte et un mépris pour la violence aveugle. Il y a un livre qui illustre cet état d’esprit, je dis un livre : en réalité, un roman qui m'a laissée au tapis, qui s'appelle Honorer la fureur, de Rodolphe Barry.

"Honorer la fureur" de Rodolphe Barry aux éditions Finitude

L'équipe
Contact
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.