En cette période de nouvel an chinois, il faut noter que l'estime pour le cochon est un vrai point commun entre l'horoscope chinois et la littérature.

Le premier voit le cochon comme un animal social et généreux. La seconde l'envisage dans toute sa tragédie, parce que c'est l'animal avec lequel l'homme entretient sa relation la plus ambivalente. Pour preuve le roman choisit aujourd'hui par Clara Dupont-Monod

"Le Procès du cochon" d’Oscar Coop-Phan aux éditions Grasset 

L'équipe
Contact
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.