Clara Dupont-Monod a lu le premier livre de Phillipe Collin. Cette BD est le fruit d'un double remords. C'est ainsi que Clara Dupond-Monot l'analyse en tout cas.

Le remords de Philippe Collin de n'avoir pas compris l'histoire de son grand oncle, Marcel Grob. Toute sa vie, il l'a vu comme un SS consentant, or, après sa mort, il découvre qu'il était un "malgré-nous". Autrement dit un alsacien (et l'Alsace était allemande à l'époque) obligé de s’enrôler dans les Wafen-SS. 

L'autre remords vient de Marcel lui-même, parce qu'on n'est pas SS, même de force, sans en ressortir complètement indemne surtout quand on a participé au massacre de Marzabotto, un petit village italien qui fit 766 morts, toutes civiles.

Et la littérature adore le remords....

Le voyage de Marcel Grob

Un récit de Philippe Collin et Sébastien Goethals, d'après une idée originale de Philippe Collin avec un dossier historique par Christian Ingrao

Première parution : 11/10/2018

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.