Clara Dupont-Mondo nous fait voyager en nous emmenant du côté de l’Iran avec le premier roman de Nazanine Hozar, « Aria », aux éditions Stock.

C’est à Téhéran, en 1953, que Behrouz, chauffeur de l’armée, découvre une petite fille aux yeux bleus, seule, au pied d’un mûrier. Il décide de ramener cette enfant chez lui et la nomme Aria.

Aria, que l'on suit de la naissance à l'âge adulte, est une femme courageuse qui cherche à survivre dans un environnement multiculturel, multireligieux et où les femmes n'ont pas forcément droit à la parole. Le destin d’Aria dit aussi celui des Iraniens, pris par la guerre.

L'équipe
Contact
Thèmes associés