La disparition de Jacques Chirac résume l'absurdité de notre condition humaine : escalader des sommets, diriger une nation, manger des pommes, tout ça pour quoi ? Pour finir en poussière : c'est à la fois infondé et pas logique. C'est absurde.

Et cela tombe bien, car j'ai ici un livre, qui est le Coran de l'absurde, la Torah du non-sens :  ce livre s'appelle Databiographie, il est signé Charly Delwart, et, est-ce un hasard ? Ce monsieur est belge. 

Charly Delwart est parti d'un constat très simple : il a lu un jour qu'il y a sur la Terre 400 000 lions pour 60 millions de chats domestiques, et 900 000 buffles africains pour un milliard et demi de vaches. 

Il a été pris d'un vertige, parce que ces quelques chiffres disent, à eux seuls, notre désir de civilisation, tout ce que nous avons perdu de vie sauvage. « La comparaison d’éléments simples révélait tout à coup une situation complexe », écrit-il.

Alors il s'est demandé pourquoi ce genre de statistiques ne s'appliqueraient pas à sa petite vie. À une époque de big data, il s'est donc mis en tête de faire du little data. Ce faisant, il marche dans les pas d'un Georges Perec, et de tous ces auteurs qui adorent mixer les maths et la littérature. 

  • Légende du visuel principal: Data © Getty / miakievy
L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.