Donc, si toi qui écoute cette petite chronique, tu es une personne qui mange de la viande, ne t’inquiète pas je m’engage à ne pas te dire: "ça va il est bon ton steak connard ? Il a pas trop le goût de la terreur et de la souffrance de la vache qui crève au fond d’un abattoir immonde ?"

Programmation musicale
L'équipe
Contact
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.