Une émission d'anthropologie présentée par Constance.

Bonjour à tous. Sur le popol de Darwin, sur le popol des géants. Se tenir debout sur le popol des géants et se prendre les pieds dans l'invisible à travers l'espace et à travers le temps. Plonger notre regard à travers la vitre et se dire que le verre fut du sable, il y a longtemps et ce sable, chauffé à haute température, nous offre un matériau transparent dur mais fragile, une lucarne de dioxyde de silicium, avec des reflets de diamant, fort apprécié des mouches pour chier.

Je suis Claudette Ameicool, la muse de Jean-Claude Ameisen. Je remplace Jean-Claude cette semaine, car à force de remonter le temps, Jean-Claude est resté coincé dans une grotte en Dordogne, où il essaie de faire du feu avec son gros silex. Dans un de ses célèbres albums, le dessinateur-ethnologue Marcel Gotlib déclarait : "Accroche-toi au pinceau, j'enlève l'échelle". Et cette simple phrase déclenchait chez le lecteur une irrépressible envie de rire. Le rire est un mécanisme-réflexe qui échappe au contrôle conscient, il peut être accompagné de petits mouvements d'épaules. Sauf chez les gens qui n'ont pas d'épaules.

La suite à écouter

  • Légende du visuel principal: Constance en Claudette Ameicool © Radio France /
L'équipe
Contact
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.