Pour le repas de Noël de l'équipe de Par Jupiter, Constance a fait appel à Aymeric pour interpréter la fameuse scène où Belle se réveille face à la Bête...

Aymeric : Donc tout le monde connaît ce conte: c’est un prince qui est transformé en bête effrayante suite à un sortilège d’une méchante sorcière, et Belle, une villageoise prisonnière de cette bête doit tomber amoureuse de celle-ci pour rompre le sortilège mais c’est pas gagné.

Constance : Et comme le théâtre nous manque. Nous avons choisi de vous interpréter la fameuse scène où Belle se réveille face à la Bête. Elle est écartelée par les sentiments contradictoires car derrière les poils se cache des croûtes mais aussi un prince énigmatique avec certainement un beau pénis.

Aymeric : Alala j’ai mal dormi, ou suis je ou suis je, je suis dans les vapes.

Constance : Bonjour

Aymeric : Attendez. Constance, ton perso,  tu peux le faire un peu plus bête

Constance : Ah ok. T’as vu le caca ça ressemble à du chocolat mais c’est pas le même goût. 

Aymeric : Pas gogol, je veux dire plus bestial avec plus de violence

Constance : ok.  Alors ma petite pute, tu as bien dormi dans ton sommeil? Salope de morue du cul!!!

Aymeric : Wao c’est génial Constance!

Constance : Merci

Aymeric : Qu'est ce que vous faites là ? Où suis je ? c’est un traquenard ? Vous êtes bien vilain monsieur la bête

Constance : Heu...partoutatis….Pourquoi c’est moi qui fait la bête ?

Aymeric : Bah parce que c’est moi qui fait la belle

Constance : Pourquoi c’est toi qui fait la belle?

Aymeric : Bah on a réparti les déguisements comme ça.

Constance : Quel déguisement ?

Aymeric : Bah tu es bien déguisé en bête Constance

Constance : Non…

Aymeric : Ben si

Constance : Ben non

Aymeric : Allez on y retourne. Vous êtes bien vilain monsieur la bête, que me voulez vous ? vous êtes bien moche, vous êtes aussi laid que le lait qui sort de la vache au printemps

Constance : Tirade Constance 

Aymeric : Mais Constance, faut pas lire “ tirade constance”, fallait l’écrire.

Constance : Ah d'accord, t'inquiète pas je vais le faire en impro! 

Arrête de dire que je suis moche, c’est méchant d’utiliser tes mots comme des bâtons! La valeur des gens se mesure à leur beauté intérieure petite madame. Mais attention, la beauté intérieure c’est une image car sinon on regarderait avec émotion des films de coloscopie.    

Aymeric : Constance, mais qu’est ce que tu racontes?? c’est un conte de noel, c’est l’amour c’est la paix.

Constance : BAh tu n’as jamais passé noël en picardie

Aymeric : Plutôt crever que passer noël en picardie

Constance : bah pourquoi tu critiques la Picardie ?

Aymeric : bah si ils sont tous comme toi.

Constance : comment ca comme moi ?

Aymeric : bah depuis le début je caresse ta cuisse tu dis rien 

Constance : Qui te dis que c’est pas ma cuisse qui caresse ta main ?

Aymeric : Tu me saoule Constance

Constance : Je te saoule? Comme une petite liqueur ?

Aymeric : Arrête !!!

Allez on finit cette scène. 

Aymeric : Vous avez raison monsieur la bête, à présent je vous trouve bien plus beau que tous les beaux du village. J’ai commis bien des erreurs de par le passé mais à présent me voilà envouté par votre charisme et votre beauté et ainsi...

Constance : Il va y avoir du sexe?

Aymeric : Ben oui...

Constance : Yes

Aymeric : Nan mais je parle de la chronique Constance, des personnages.

Constance : ah ouais d'accord

Aymeric : Mais que faites vous dans mon lit monsieur la bête 

Constance : Tirade de Constance pour que la bête tombe sous son charme.

Aymeric : Mais nan mais Constance c’est comme au début, fallait l’écrire.

Constance : Ah ok merde, t’inquiète, je le refais en impro: 

Tu sais j’ai un Kangoo presque remboursé et je sais danser le Mambo. 

Aymeric, ça te va bien les robes…ça met en valeur tes petites jambes fines. Faudra pas t’étonner si tu te promènes comme ça tout seul que ça donne des idées à des violeurs. Traînée! Tu fais tout pour exciter tout le monde habillé comme ça et moi si je suis jalouse et que je te tape ce sera de ta faute!!!!     

Aymeric : Arrête, arrête, c’est du harcèlement que tu fais là, Charline je ne veux plus jouer avec Constance c’est une nympho, je veux retourner avec Clara la frigide.

Constance : Charline, Aymeric il refuse de me harceler!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  • Légende du visuel principal: Constance et Aymeric Lompret dans les rôles principaux de "La Belle et la Bête" © Radio France /
L'équipe
Contact
Thèmes associés