Comme vous le savez certainement, le 31 janvier c'est la journée à l'envers. Et pour célébrer ce jour en avance je voulais faire ma chronique en faisant le poirier mais malheureusement ça n'est pas un gag tout à fait radiophonique. Si ! Je sais le faire ! Si ! Si ! C'est juste que là je suis pas échauffée !

Cette journée à inspiré cette situation à Constance : 

"Bonjour Docteur, merci de me recevoir en urgence, mais j'ai vraiment besoin de parler... Oui, C'est encre à cause de mon fils. C'est tellement injuste, mon mari et moi on a tout fait pour ce gamin, tout. Et ça a été déceptions sur déception. Moi je le voyais bien tueur en série cannibale, mon mari le voyait plus pédophile sadique, mais... il aurait même pu être simplement exhibitionniste à la sortie des écoles, on aurait été fier de lui. 

Mais non, lui il fait tout pour nous faire craquer, tout ! 

Il est souriant, il soigne les petits oiseaux tombés du nid et quand il parle aux autres, il est gentil.... Si, je l'ai vu, il est mignon 

Des fois j'ai peur... j'ai peur qu'il soit altruiste.

► La suite à voir et/ou écouter

Programmation musicale
L'équipe
Contact
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.