J’écoute mon cœur Charline pour m’assurer que je suis toujours en vie. Alors vous allez me dire que j’anticipe un peu parce que ça n’est que demain la journée mondiale de la vie. Oui, mais aujourd’hui c’est la journée mondiale du Psoriasis donc j’ai préféré penser à demain. Vous comprenez ?

Et j’irai même plus loin en vous confiant qu’il m’arrive de penser que nous sommes tous déjà décédés mais que nous ne le savons pas… 

Et dans ces cas-là, tous ces efforts que nous fournissons au quotidien pour avoir les fesses fermes, supporter les gens qui disent : « au jour d’aujourd’hui », ou faire la bise à notre tatie qui pique parce qu’elle a de la barbe sont des efforts parfaitement inutiles.

Mais comment avoir la preuve que nous sommes vraiment vivants et que par conséquent il ne faut pas mélanger les carreaux et les rayures quand nous nous habillons ? 

C’est quand même fou que la vie soit, si souvent mal foutue, surtout si on considère que, on n’en a qu’une vie ! T’imagines l’arnaque si par exemple ton nom de famille c’est Anus, Madame Anus et que c’est ta seule vie ! 

Mais c’est quoi la vie ?  Les arbres, les pandas, les migrants, Nabilla, le Ténia, mon tonton Marcel handicapé dans son lit, qui n’arrive plus qu’à bouger que la paupière droite alors que toute sa vie il a détesté les gens qui faisaient des clins d’œil ?

Programmation musicale
L'équipe
Contact
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.