Aujourd'hui, Djubaka nous parle de Robert Johnson, à partir du bouquin de Bruce Conforth et Gayle Wardlow «Et le diable a surgi » (Castor music).

La légende veut qu'il ait vendu son âme au diable en échange de son excellence musicale. La légende veut aussi que ce soit le premier du Club des 27.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.