Dans son album 'Nick Of Time', composé de 13 titres, James Hunter, la voix un poil éraillée, la soul ouverte, joue des coudes avec les fantômes des années 60 et nous plonge dans le blues so british de l'époque.

Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.