Cette semaine la solution que j'ai trouvée pour ne pas travailler eh bien c’est d’inaugurer un nouveau genre : la chronique à la demande.

C'est inspiré de "La Une est à vous" un programme animé par Bernard Golay où les téléspectateurs choisissaient les feuilletons que la Une diffusait ensuite. En 2018 ce concept s'appelle dorénavant Netflix. 

Si vous composez immédiatement le 0145247000 vous me demandez ce que vous voulez et je vous le fournis. 

Musique d’ascenseur

N'hésitez donc pas à nous contacter si vous avez une idée de chronique pour la matinale de France inter...

Dépêchons tout de même... je rappelle que la matinale s'arrête à 9h... 

Ah on me dit que Alain K de Paris est en ligne. Bonsoir Alain K ?
Alain : oui bonsoir Frédéric
Frédéric : Alors qu'aimeriez-vous entendre comme chronique Alain ?
Alain : eh bien j'aimerais bien quelque chose de talentueux et d'inspiré, j'aimerais de la fantaisie et de la joie.
Frédéric : mais tout cela vous l'avez déjà en ce moment même. (Rires)
Alain : ah bon ?
Frédéric : (toux gênée) Vous auriez peut-être une idée plus précise ? Je rappelle que c'est votre chronique. C'est à vous de travailler.
Alain : J’aimerais une chronique qui me mette de bonne humeur, qui me donne soif.
Frédéric : (silence) vous voulez dire que vous buvez à 8h58 ?
Alain : oui.
Frédéric : Ah. Sans transition, notre prochain auditeur est une auditrice : Amandine L., alors Amandine qu'est-ce que vous voudriez entendre comme chronique ?
Amandine : Ce qui serait bien c'est que vous ne parliez ni de Macron ni de Mélenchon.
Frédéric : Ma foi cela semble faisable. La politique vous ennuie ? Je peux vous demander votre âge ?
Amandine : 28 ans.
Frédéric : Que faites-vous ce soir Amandine ?
Amandine : Rien de spécial. On peut peut-être se voir.
Frédéric : Pardon je voulais dire "que proposez-vous comme chronique ce matin", vous savez je confonds souvent le matin et le soir…
Amandine : Il me faudrait un spa auditif. Par pitié.
Frédéric : c'est parti. 

MUSIQUE SPA

eh bien oui on revient toujours aux fondamentaux. Le peuple de France a besoin de débit vocal ralenti, il veut se détendre, en plein armageddon. Bienvenue au spa auditif Frédéric Beigbeder, Paris-Ustaritz-Oulan Bator. Fermez les yeux sauf si vous conduisez un camion et que vous n’êtes pas djihadiste. Imaginez que votre âme est une boîte de balles de tennis vous savez, qui fait pscchhhh quand on l'ouvre, ce bruit c'est celui de votre tête qui s'aère. A présent vous contemplez un coteau verdoyant couvert de pottoks qui broutent et font pfffff le pottok est un petit poney basque de la taille d'un chien (imiter le cri du pottok) hihi hiiii Macron, Mélenchon...? comme ils sont loins. Ils sont tout petits à l'horizon. Comme disait le groupe REM : "It's the end of the world and I feel fine" : C'est la fin du monde et je me sens bien.
Amandine : Merci Frédéric mon téléphone portable est 077678...

Frédéric (interrompt) : ouh lalala non non, popopo, ne me le donnez que hors antenne !!!

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.