Juliette a lu - et a adoré - ce roman sous forme de chroniques, mois après mois, sur l'année 1947 : ses bouleversements, ses personnalités (à l'instar de Simone de Beauvoir et de Georges Orwell), l'apparition du mot "génocide", les spectres encore très présents du nazisme...

Contact
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.