Le Grand Meaulnes est à Paris, seul. François à Sainte Agathe, seul. Le bohémien a disparu dans la nature. Yvonne semble avoir été une vision.

Le roman pourrait s’arrêter : Le lien entre le Grand Meaulnes et François Seurel s’effilocherait petit à petit, ne resterait que le souvenir de la belle aventure du Domaine Mystérieux, le Grand Meaulnes et François se fabriqueraient des vies trop différentes pour rester intimes, ils choperaient du bide, de la couperose et un crédit sur 30 ans. Et cinquante qui font cent, santé mais pas des pieds… 

Heureusement c’est Alain Fournier qui écrit le Grand Meaulnes, et pas Laurent Gerra. Si le bohémien a disparu dans la nature, c’est pas parce qu’il est bohémien et donc peu intéressé par la sédentarité.

C’est parce qu’il n’est pas bohémien et lorsqu’il ôte son bandeau qui lui couvrait la moitié du visage et du crâne, le bohémien c’est … Frantz de Galais! Celui du domaine mystérieux, celui qui a perdu sa fiancée, celui qui est le frère d’Yvonne. Et qui a essayé de se tuer, d’où la tête sous sparadrap. Avant de foutre à nouveau le camp - passion fugue/ fuite/ regarde làbas si j’y suis pas (on dirait mon père) - Frantz fait promettre au Grand Meaulnes la chose suivante : l’aider à retrouver sa fiancée.

Frantz lui fera savoir son besoin par un hululement de hibou. Oui, Frantz est excentrique, oui le Grand Meaulnes aussi, l’aventure toujours l’aventure. 

Et François? François, lui, ne fuit nulle part. François reste, mieux François s’obstine. Et c’est lui qui retrouve le Domaine Mystérieux.  A force d’enquête, on lui parle d’un endroit où vivent un vieil officier retraité, demi ruiné, et sa fille, où était un fils, un excentrique qui avait des idées extra-ordinaires. 

Et François réunit le Grand Meaulnes et Yvonne. Et ils se marient. Et le roman pourrait s’arrêter là. Le Grand Meaulnes et Yvonne de Galais investiraient dans les GAFA et referaient construire le Domaine Mystérieux, à la seule force de leurs volontés d’enfourcheurs de tigre.

Heureusement c’est Alain Fournier qui écrit le GM, pas une plume présidentielle. Yvonne quand elle retrouve le GM, lui dit : « Peut-être tout reviendra-t-il comme c’était autrefois. Mais le passé peut-il renaitre? ». « Qui sait! », répond. Et le truc avec le GM, c’est qu’il ne vit pas sa vie, il …

e ne sais pas plus qu’Yvonne si le passé peut renaitre, ce que je sais, c’est qu’à peine Yvonne et le GM mariés, une nuit, le GM entend le hululement d’un hibou. 

Frantz est revenu et fort de la promesse faite par le GM, il exige qu’il l’accompagne retrouver la fiancée perdue. Sérieusement ? oui, sérieusement … mais le truc c’est que le GM quand il était à Paris a rencontré et connu la fiancée. Rencontrée, connue et … 

Merci Bisous Merci

Contact
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.