Où il est question de littérature Chick-litt', de Mommy-porn, de New Romance... et aussi, de ces autres romans qui parlent aux adolescents

"La tête sous l'eau" d'Olivier Adam (l'invité de Par Jupiter) est publié chez Robert Laffont dans la collection AIR (à destination des "youngs adults", autrement dit des ados et jeunes adultes)

Il y a d'autres appellations (toujours en anglais)...

Chick-litt' : littérature de gonzesses

Mommy-porn : par exemple, 50 nuances de Grey, on pratique du sexe rigolo mais la morale est sauve.

Le Mommy-porn a pris un coup sur la casserole assez récemment avec l'arrivée de la New Romance : en même temps érotique et romantique. Un exemple croquignolesque : Calendar Girl. Le pitch ? 12 hommes, 12 mois, 12 villes : tel est le challenge de Mia, 22 ans, si elle veut effacer la dette d'un million de son père (détail : ce ne sont pas 12 "hommes", mais 12 clients). La cible : les filles entre 18 et 24 ans. Bon. Je ne vais donc pas avoir d'avis puisque je n'ai pas entre 18 et 24 ans. Je vais m'en tenir à mes souvenirs de Venus erotica d'Anaïs Nin, de Sexus d'Henry Miller... Des livres qui étaient interdits mais qu'on lisait quand même.

Interdit / désir : un basique de l'adolescence. Un autre basique de l'adolescence, c'est la sensation d'avoir la tête sous l'eau (oui, comme le titre du roman d'Olivier Adam, l'invité du jour de Par Jupiter)

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.