C’est en se promenant sur les marchés parisiens de cette fin d’été, et notamment son préféré, celui d’Aligre, qu'Eric Morain a été intrigué par certains maraîchers qui s’affichaient ouvertement 100% bio et à des prix légèrement plus attractifs qu’ailleurs.

La jungle du bio
La jungle du bio © Getty

La jungle des produits bio

Parler de jungle ou de maquis n’est pas de trop. Eric Morain nous emmène en voyage dans le pays du bio européen

L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.