Mélanie Bauer rend un dernier hommage à la compositrice, productrice, musicienne, chanteuse et DJ Sophie Xeon, qui nous a quitté ce week-end.

Elle voulait regarder la lune et puis elle est tombée, vous avez peut-être vu passer quelques hommages ce weekend sur les réseaux, annonçant la mort de Sophie à seulement 34 ans. Icône queer, incroyable humain, les messages sont à la hauteur du travail esthetique et politique de la DJ et productrice écossaise Sophie. Je dis politique parce Sophie, tout comme Madonna utilise la pop pour provoquer une prise de conscience sur les schémas imposés de beauté, de genre ou de sexualité. Un peu comme les androïdes de Blade Runners, elle pousse à l’extrême l’idée de la beauté plastique, du son synthétique, tous les excès de la pop. Voilà, d’ailleurs ce qu’elle fait pour Madonna, sur le titre Bitch I’m Madonna. 

https://www.youtube.com/watch?v=LWdScipGSMM&ab_channel=EliomarFilho

Alors, évidemment, on parle beaucoup de SOPHIE, justement pour cet aspect sociétal, mais ce qui est intéressant c’est qu’elle a longtemps choisi de travailler dans l’ombre, elle fera un boulot colossal et passionnant de mise en musique des sons du quotidien par exemple, on la découvre en 2013, sur des productions assez destructurées où jamais elle ne se met en scène, ici, avec ce titre Bipp par exemple, elle travaille avec le duo pionnier de l'électronique anglaise, Autechre, pour un son très minimaliste. 

https://www.youtube.com/watch?v=_3ro1n8DYUY&ab_channel=Numbers.

Et puis, en 2017, elle se jète dans le grand cirque du showbusiness pop, elle chante torse nu, chorégraphie avec grâce ses chansons, touche le grand public, avec un titre dégoulinant de pop et de sensiblerie, qui va la propulser au centre de toutes les attentions, grammy awards, fashion sphère et de la presse people. Elle devient une icône. 

https://www.youtube.com/watch?v=m_S0qCeA-pc&ab_channel=SOPHIE

Alors, vous vous en doutez, ce n’est pas ce qui m'intéresse le plus chez Sophie, sa capacité à maîtriser la pop, ce qui est vraiment passionnant, c’est son travail de productrice, sa passion pour la musique électronique, sa capacité à ré-inventer des sons que l’on a tous entendu mille fois, son goût du détail et surtout cette quête de l’esthétique, un rapport fascination / dégout pour la femme en plastique, poupée Barbie. Bref, il fallait lui rendre hommage, Sophie avait encore beaucoup a dire et a faire, elle fait désormais partie des artistes qui ne vieilliront jamais. 

https://www.youtube.com/watch?v=Ra1IcI_5CR4&list=PLotGp6w837wQKVN8EumiEQL_GBavtFmH9&index=13&ab_channel=NUMBXERS

Programmation musicale
  • GAETAN ROUSSELTu ne savais pas (radio edit)2020
L'équipe
Thèmes associés
(Ré)écouter La chronique de Mélanie Bauer