"Safe And Sound" est un disque intime et universel, et oui, c’est possible ! On y trouve du blues, du jazz, le vent chaud du désert et les pieds qu’on tape sur les routes en terre rouge, en l’écoutant on se rapproche de la nature, on cherche une vérité et puis on se laisse porter par cette voix.

Alors, je ne vais pas y aller par quatre chemins, contrairement à vous Awa Ly qui êtes d'origine sénégalaise, née en France,  vivant en Italie et ayant fait vos études aux États-Unis, je vais vous le dire tout droit, je suis très impressionnée par votre travail. Quand je lis vos interview et que j’écoute vos chansons, je me dis que je suis encore bien loin de mon idéal de féminité, je me sens comme une souris face à votre élégance, votre sens de la mesure, cette précision dans le choix de vos mots et de vos collaborations. Il y a chez vous, un équilibre entre douceur et virtuosité, qui me fascine. Et puis, pour expliquer votre musique, vous parlez de responsabilité et ça claque. Les chansons ont un pouvoir, j’en suis comme vous persuadée et souvent les artistes utilisent ce pouvoir à tort et à travers, pas vous. Vous faites des chansons responsables. 

Awa Ly : To Know n° 10 ( les 30 premières secondes ) 

"Safe And Sound", c’est donc votre 4ème album, en collaboration avec le chanteur-compositeur et réalisateur français Polérik Rouvière, un monsieur élégant comme vous qui a travaillé avec Yann Tiersen et puis aussi le cinéma, il a su mettre en valeur votre voix , mais ça c’était facile, elle est magique cette voix de déesse de la Terre, mère de tous les hommes, chamanique, même disent certain. Non, ce qu’il a fait d’impressionnant, c’est le travail sur le son des instruments, cette intimité, cette sensation que le musicien joue juste à côté de nous, rien que pour nous, tout proche. Ça c’est fort ! 

Awa Ly : Are you satisfied ft Arthur H ( le début ) 

Avec Arthur H, ici, sur ce titre Are you satisfied, un des invités du disque.. Il y en a plein d’autres comme le groupe de blues créole Delgrès, ou encore, Piers Faccini qui a composé la chanson “Tightrope Dreams”. Que des belles personnes, sur ce disque. Et puis, des hommages, "Close your Eyes", premier clip de l’album tourné à Dakar, hommage à Alaa Sanah, petit bout de femme âgée de vingt-deux ans, icône de la lutte des femmes et de la révolution au Soudan. Encore une fois, on est bien d’accord, Awa, les chansons ont un pouvoir qu’il ne faut pas sous estimer…. 

Awa Ly- Close Your Eyes ( le début ) 

Bref, "Safe And Sound", est un disque intime et universel, et oui, c’est possible ! On y trouve du blues, du jazz, le vent chaud du désert et les pieds qu’on tape sur les routes en terre rouge, en l’écoutant on se rapproche de la nature, on cherche une vérité et puis on se laisse porter par cette voix…. Et on se dit que même si on est une petite souris, on peut s’habiller le temps d’un disque grâce à vous en une grande dame…. 

Programmation musicale
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.