Aujourd'hui, Mélanie Bauer nous emmène (re)découvrir le groupe anglais Tankus The Henge, et particulièrement leur nouvel album "Lune Park!" sorti en décembre 2020.

Tankus The Henge - Sundance 

Il me plait pas ce lundi 8 février, je préfère vous emmener au 19 Mars, il fait beau, on est bien, cet interminable hiver est passé et on attend le printemps en écoutant le nouvel album des anglais de Tankus The Henge, on imagine qu’on les verra bientôt transpirer sur scène en sirotant un petite pinte bien fraîche et en tapant nonchalamment du pied. 

Tankus The Henge - Sundance 

Elle fait du bien cette voix cassée qui sent le Pub , le chanteur pianiste, s’appelle  Jaz Delorean, tellement classe , ils sont six à faire ce boucan, des gars habillés de vieux tee shirts de groupes et de sales sweatshirts avec des cheveux ébouriffés et ça joue fort des trompettes, des claviers, de la basse avec une grosse batterie et des guitares, ça joue tout simplement. 

Tankus The Henge - Fayaway 

On sera bien le 19 Mars, Tankus The Henge sur les platines, en attendant le retour des concerts, ils jouent beaucoup en France, c’est leur deuxième disque, le premier avait déjà mis le feu sur les scènes rock de chez nous, leur premier disque s'appelait « I crave affection Baby, but not when I drive », j’ai soif d’affection bébé mais pas quand je conduis, c’était il y a deux ans. Sur le nouveau, toujours autant d’énergie mais aussi quelques titres plus introspectifs comme ce worries. 

Tankus The Henge - Worries 

Voilà, c’est comme ça qu’on gère les problèmes, ambiance New Orleans, en gueulant un bon coup, j’ai tout les problèmes du monde, la vie c’est qu’une huître où y’aura jamais de perle, oui parce qu’en plus d’être musicalement riche, c’est un disque magnifiquement écrit, si vous êtes anglophone, vous allez vous régaler. Voilà, on part le 19 mars, et on écoute, Tankus The Henge - God Oil Money. 

Tankus The Henge - God Oil Money 

Les références
L'équipe
Thèmes associés