"Au lit mon style correspond bien à mon état civil" chantait le poète frisé à lunettes au siècle dernier, Michel Polnareff. Il faisait la révolution en montrant ses fesses de garçon sensible en 1970, heurtait, tel le diable, la France de Pompidou...

Mais oui, on avait le droit de dire des insultes à l’époque et on pensait aussi que les enfants aimaient bien le sexe avec les adultes : on n'était pas à une contradiction près dans nos deux chevaux sans ceinture de sécurité. 

Mais vous aussi, vous êtes du vieux siècle, vous, Bilal Hassani, vous êtes né en 1999, juste avant la génération des 2000, les millenials, qui selon les ouï dire, serait très différente de celle des 1999… 

Une jeunesse qui nous enterre tous avec des chansons qui ne respectent rien, aucun genre, ni le rock, ni le rap, ni la variété, ni le féminin, ou le masculin. Faut l’accepter, on y comprend plus rien. 

 Bilal Hassani - Monarchie Absolue ft. Alkpote : https://www.youtube.com/watch?v=Pt7Lzxy7Aok

Ça c’est vous avec Alkpote, la belle et la bête nouvelle génération... 

Donc ces enfants qui deviennent adultes sur une planète dévastée par les touillettes en plastique, nous écrasent aussi de leurs nouvelles technologies. Le jeune ne reste plus, tel l'artisan dont l'apprentissage long et fastidieux d'un unique métier prenait parfois toute une vie, à sa place. 

Non, il cumule. Il papillonne. Bilal vous êtes, auteur-compositeur-interprète-vidéaste, représentant de la France au Concours Eurovision, égérie de la mode, star de la presse people… Vous êtes imprévisible et j’imagine, chef d’entreprise, c’est énervant… 

Bilal Hassani - Jaloux : https://www.youtube.com/watch?v=ylJg_5l_5e8

Oui, voilà on est jaloux, on est paumé, nous, les vieux ados des années minitel dans le monde en flamme d'aujourd'hui, le rapper star Kanye West chante pour Jésus, on ne compte plus le nombre de bouquins parus sur le féminisme de Beyoncé, même Maître Gims change de nom, non, mais où va-t-on ? 

Heureusement, le jeune nous aime, nous sommes culte pour lui, toute une époque, les années 80 et 90, nous sommes au centre de son inspiration, comme ici, avec ce groupe Cannois expatrié à Londres, (oui, le jeune voyage et parle anglais aussi )…

Ils mélangent House et psychédélisme, le tout en anglais, s’appelle Mcbaise, et je vous invite à les découvrir, avec ce titre  « She’s a Big Boy » elle est un grand garçon, qui  fait 2 millions de vues sur Youtube….Ouais … Parce que les disques aujourd’hui, on s’en fout, on écoute des vidéos sur ordinateurs. 

 Mcbaise - She's a Big Boy : https://www.youtube.com/watch?v=THpt6ugy_8E&feature=youtu.be

Programmation musicale
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.