C’est une longue histoire que celle de Marcel et son Orchestre, il fallait bien un double album pour la raconter, déjà, leur son, l’héritage de la scène rock alternative française, une spécificité musicale qui nous a permis de nous exporter durant les années 1980

Alors que l’on nous pensait minable à l’étranger avec nos chanteurs à brushings, ce mélange de punk, de chanson et de musique du monde, le tout teinté d’un message gauchiste fort, nous a permis d’exister économiquement et musicalement entre la fin des années 70 et des années 90. 

C’est de là, que vient Marcel, mais on les a un peu rapidement mis dans la case "Rock Festif", parce que oui, c’est vrai, ils sont joyeux, déguisés, on pourrait même les croire un peu simplets…

Mais ce serait oublier que la grande histoire de la chanson française, passe par les planches du music hall, ces vaches font furieusement penser aux Frères Jacques, par exemple, il y a dans ce groupe beaucoup plus que des déguisements, de grosses guitares et des blagues potaches, il y a des références à une grande culture populaire souvent oubliée par snobisme mais tellement riche, comme ici, Jean Constantin …

 Jean Constantin - Les Pantoufles :  https://www.youtube.com/watch?v=MrhnnmQzjwA

J’adore ce morceau, ces pantoufles qui seront reprises version Marcel, formidable hommage à notre chanson française, en live avec en feat sur le nouveau disque, Didier Super. 

C’est ça Marcel et son Orchestre, un amour de la culture populaire, attention, pas la consommation de masse des tubes sans âme qu’on nous vend depuis des générations, non, je parle de la culture alternative qui part de l’amour des petites gens, ceux qu’on essaient de manipuler tant bien que mal et qui n’en font qu’à leur tête, qui lisent de la bédé, se retrouvent au bistrot, font partie d’une fanfare ou d’un groupe de ska. 

Sur le disque, il y a même une reprise de Johnny, sa meilleure chanson, "Jésus Christ est un Hippie" et il y en a même une pour vous Alex. 

Marcel et son Orchestre, c’est la sono mondiale passée par le filtre de la chanson, une galerie de portraits que l’on croise tous les jours sans les regarder et qui se retrouvent ensemble, libres et égaux pour danser, gueuler des hymnes à la joie intemporels, comme ce titre de 2009, revu dix ans plus tard avec un nouveau mixe, mais un texte qui n’a pas pris une ride. 

Marcel et Orchestre CD1 nous n’avons plus moyens . En entier. 

Un double album best of, remix, inédits : "Hits, hits hits hourras", sorti le 18 octobre. Le 22 février concert à l’Olympia

Programmation musicale
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.